Association burkinabè de Fundraising

" Le plus important, je crois, c’est d’avoir amené le peuple à avoir confiance en lui-même comprendre que finalement il peut s’asseoir et écrire son développement, écrire son bonheur et dire ce qu’il désire. Et en même temps, sentir quel est le prix à payer pour le bonheur "

Thomas Sankara

Bourses pour les citoyens non européens

 Deadline Date: 15-Mar-2022

Nom du donateur : Ministère des Affaires étrangères

Taille de la subvention : non disponible

Catégorie : Bourse

URL de référence :

Centres d’intérêt

Chaque année, le gouvernement roumain, par l’intermédiaire du ministère des Affaires étrangères, offre un certain nombre de bourses à des citoyens de pays tiers.


Quel niveau d’études la bourse couvre-t-elle?

Le candidat à la bourse peut choisir parmi l’un des trois cycles d’études suivants dans des établissements d’enseignement supérieur accrédités en Roumanie :

  • licence : les programmes de licence s’adressent aux diplômés d’études secondaires ou d’études pré-universitaires à l’issue desquelles ils ont obtenu un baccalauréat ou équivalent, ainsi qu’aux candidats postulant pour une poursuite d’études universitaires en Roumanie. Le programme complet s’étend sur une période de 3 à 6 ans, selon la spécialisation suivie et se termine par un examen de licence ;
  • master : les programmes de master s’adressent aux étudiants de premier cycle, ont une durée de 1 an, 1,5 an ou 2 ans et se terminent par l’examen de la thèse ;
  • Doctorat : les programmes doctoraux s’adressent aux étudiants diplômés ou équivalents et se déroulent sur une période de 3 à 5 ans, selon le profil de la faculté choisie et se terminent par la présentation d’une thèse de doctorat. L’admission au doctorat et l’obtention d’une bourse sont conditionnées par un examen d’entrée.
Avantages
  • Les bénéficiaires de bourses bénéficient des installations suivantes :
  • exonération du paiement des frais d’inscription ou de tout autre frais requis par le traitement des candidatures, les tests de compétences linguistiques en roumain, le concours d’admission aux études doctorales et les tests d’aptitude spécifiques ;
  • le financement des frais de scolarité pour l’année préparatoire à la langue roumaine ;
  • financer les frais de scolarité pour les études proprement dites, mais pas plus que la durée d’un cycle universitaire, correspondant au programme d’études suivi
  • recevoir une bourse mensuelle, pour les étudiants inscrits à l’année préparatoire de langue roumaine;
  • bénéficier d’une bourse mensuelle, pour les étudiants inscrits en licence, master ou doctorat, mais pas plus que la durée d’un cycle universitaire ;
  • le financement des frais d’hébergement dans les dortoirs des étudiants, dans le cadre de la subvention allouée octroyée par le budget du ministère de l’Éducation ;
  • assistance médicale en cas d’urgences médico-chirurgicales et de maladies à potentiel endémique-épidémique, conformément à la législation en vigueur ;
  • réductions pour les déplacements locaux, en ville et entre les villes (transports publics locaux, terrestres, navals et souterrains, ainsi que les transports nationaux routiers, ferroviaires et navals), dans les mêmes conditions que celles offertes aux étudiants roumains, selon les dispositions légales .
  • Ces facilités sont accordées tout au long de la période d’études, comme suit :
    • pour les étudiants inscrits en année préparatoire de langue roumaine, pour la durée des cours ;
    • pour les étudiants inscrits en Licence et Master, pendant l’année académique et les jours fériés, mais pas pendant les vacances d’été. En cas d’activités académiques d’été ou de dispositions légales spécifiques, les droits s’appliquent également pendant les vacances d’été ;
    • pour les doctorants inscrits en formation à temps plein, tout au long de l’année civile ;
    • 30 jours supplémentaires après avoir terminé des études universitaires d’au moins un an.
Quelle est la langue d’étude? Bourses pour les citoyens non européens
  • Afin de promouvoir la langue et la culture roumaines, les bénéficiaires des bourses accordées par l’État roumain pour les études de premier cycle et de maîtrise étudient uniquement en roumain. L’exception concerne les boursiers doctoraux, qui peuvent opter pour des études en roumain ou dans une langue étrangère fixée par l’école doctorale. Pour les candidats ne parlant pas le roumain, une année préparatoire à l’étude de la langue roumaine est accordée avant les études universitaires proprement dites, à l’exception des boursiers doctoraux qui ont opté pour la forme d’enseignement en langue étrangère fixée par le doctorant. l’école.
  • Les catégories de personnes suivantes sont dispensées de s’inscrire à l’année préparatoire de langue roumaine :
    • ceux qui présentent des documents d’études roumains (diplômes ou certificats) ou des documents d’études, des dossiers scolaires attestant au moins quatre années consécutives d’études suivies en roumain dans une unité/institution éducative du système national roumain ;
    • ceux qui, pour s’inscrire à l’enseignement universitaire, réussissent le test de langue roumaine, organisé selon la réglementation en vigueur ;
    • ceux qui, pour s’inscrire à l’enseignement universitaire, présentent un certificat de compétence linguistique en roumain, niveau minimum B1, délivré conformément à la réglementation en vigueur.
Qui se qualifie ?

Pour être éligible, le candidat à la bourse doit :

  • soumettre un dossier complet;
  • présenter les documents d’études délivrés par des établissements d’enseignement accrédités/reconnus dans le pays où ils ont été délivrés ;
  • respecter la date limite d’inscription;
  • avoir de bons résultats dans l’éducation, respectivement une moyenne des années d’études, pour la dernière école diplômée d’au moins 7 (sept) correspondant au système de notation en Roumanie ou le score « Bon », selon le cas ;
  • se conformer à la méthodologie de soumission des demandes.
Critère d’éligibilité Bourses pour les citoyens non européens

Citoyens étrangers de tous les pays non membres de l’UE, avec les exceptions suivantes :

  • citoyens d’origine roumaine ou qui font partie des communautés historiques roumaines à proximité de la Roumanie (ayant droit à différents programmes de bourses);
  • les citoyens qui ont demandé ou acquis une forme de protection en Roumanie ;
  • les apatrides dont le séjour sur le territoire de la Roumanie est officiellement reconnu conformément à la loi ;
  • les membres du corps diplomatique et consulaire ou les membres de la famille du corps diplomatique et consulaire accrédités en Roumanie ;
  • les membres du personnel administratif et technique des missions diplomatiques et des bureaux consulaires accrédités en Roumanie ;
  • les membres du personnel des organisations internationales basées en Roumanie ou les membres de la famille des membres du personnel des organisations internationales basées en Roumanie ;
  • bénéficiaires d’une bourse de l’État roumain pour le même cycle d’études.

Pour plus d’informations, visitez Ministère des Affaires étrangères .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page