Association burkinabè de Fundraising

" Le plus important, je crois, c’est d’avoir amené le peuple à avoir confiance en lui-même comprendre que finalement il peut s’asseoir et écrire son développement, écrire son bonheur et dire ce qu’il désire. Et en même temps, sentir quel est le prix à payer pour le bonheur "

Thomas Sankara

Éducation au Burkina : L’association African child project de Téma-Bokin offre des kits scolaires à des élèves déplacés internes

L’association African child project de Téma-Bokin a organisé une cérémonie de remise de kits scolaires aux enfants des déplacés internes à l’école Gounghin nord C de Ouagadougou. Elle a eu lieu ce 20 octobre 2022.

Ces élèves sont une quarantaine au sein de l’établissement. Ils ont reçu gratuitement des kits composés entre autres de cahiers, de stylos, de crayons, d’ardoises, de craies, de sacs, etc.

Cette première phase marque ainsi le lancement d’une série de dons de kits scolaires pour des élèves déplacés internes. Pour la rentrée académique 2022-2023, l’association prévoit venir en aide à 200 élèves déplacés internes. 1,5 million de francs CFA, c’est la somme récoltée pour atteindre cet objectif.

Ibrahim Simporé alias Ras Simposh est également artiste-chanteur et ambassadeur pour la protection de l’environnement

Cette série de donation a été rendue possible grâce à l’appui financier de partenaires. Selon les dires d’Ibrahim Simporé, fondateur de l’association African child project de Téma-Bokin, il était urgent d’agir au regard des conséquences de la crise sécuritaire sur les élèves.

« L’éducation est l’arme fatale pour un changement. En tant qu’artiste qui se soucie de la société j’ai décidé, avec tout le bureau exécutif de l’association, de mobiliser des fonds. Avec ce que le Burkina Faso traverse aujourd’hui, il faudrait que nous posions des actes pour juguler ce fléau à long terme. Quand ces enfants auront 18 ans, chacun aura besoin de vivre comme les autres. Ce besoin peut les pousser à l’insécurité. En réalité cette initiative vise à lutter contre l’insécurité dans le futur », a-t-il justifié. Il a affirmé que l’éducation est une arme redoutable contre l’insécurité d’où l’intérêt de soutenir les élèves déplacés internes.

Les élèves bénéficiaires du don sont une quarantaine

L’inspecteur en chef de la circonscription de l’éducation de base N°1 de Ouagadougou, Abdoul Kader Zerbo, a été témoin de cette cérémonie. Il a félicité de telles initiatives qui redonnent de l’espoir à ces enfants démunis. « Merci à l’association qui a pensé à l’école Gounghin nord C. Depuis quelques années, notre pays est confronté à un défi sécuritaire qui a engendré la fermeture de classes. Dans presque toutes les écoles du Burkina Faso, on reçoit des enfants déplacés internes », a-t-il dit.

Au milieu, Abdoul Kader Zerbo a salué toutes les personnes qui viennent en aide aux élèves déplacés internes

L’association African child project de Téma-Bokin existe depuis 2015. Elle œuvre en faveur de l’éducation pour tous, offre des denrées alimentaires à des personnes démunies et organise régulièrement des œuvres caritatives. L’association compte plus d’une cinquantaine de membres.

Sources SB
Lefaso.net

Retour haut de page