Association burkinabè de Fundraising

" Le plus important, je crois, c’est d’avoir amené le peuple à avoir confiance en lui-même comprendre que finalement il peut s’asseoir et écrire son développement, écrire son bonheur et dire ce qu’il désire. Et en même temps, sentir quel est le prix à payer pour le bonheur "

Thomas Sankara

Programmes d’incubateur et d’accélérateur en ligne de Fashionomics Africa

L’appel à propositions Fashionomics Africa de la Banque africaine de développement invite les entrepreneurs et les entreprises africaines de la mode, du textile, de l’habillement et des accessoires à postuler et à bénéficier des programmes d’incubateur et d’accélérateur en ligne de Fashionomics Africa.


Les programmes dureront 8 semaines chacun et le contenu sera disponible en anglais, français, arabe et portugais. Grâce à un processus compétitif, les meilleurs entrepreneurs de la mode seront invités à présenter leurs idées commerciales lors des compétitions en ligne des journées de présentation de Fashionomics Africa.

  • Nom du donateur : Fashionomics Africa
  • Date limite : 23 octobre 202
  • Montant de la subvention : 10 000 $ à 100 000 $
  • Catégorie : Événements
  • URL de référence 

Fashionomics Africa est une initiative de la Banque africaine de développement qui vise à accroître la participation de l’Afrique aux chaînes de valeur mondiales du textile, de l’habillement et des accessoires. L’objectif est de soutenir la croissance des micro-petites et moyennes entreprises qui dominent cette industrie, en les dotant des compétences commerciales nécessaires, de la perspicacité financière, de l’accès aux marchés, de l’intelligence du marché et des opportunités de financement pour développer leurs activités dans un contexte de plus en plus important. économie numérisée.

L’initiative lance les programmes d’incubateur et d’accélérateur en ligne Fashionomics Africa pour créer des modèles commerciaux durables et accéder à des opportunités de financement. Le programme et le contenu seront structurés en programmes d’incubateur et d’accélérateur séparés, axés sur l’amélioration de la commercialisation des start-ups à un stade précoce (incubateur) et axées sur la croissance (accélérateur) auprès des financiers en mettant l’accent sur le renforcement des modèles commerciaux et financiers, la préparation à l’investissement, des actions de branding, de marketing, de numérisation, de durabilité et d’économie circulaire appliquées à l’industrie, et décrivant les préparatifs du processus de levée de capitaux grâce à des cours détaillés sur la finance entrepreneuriale.

Avantages
  • Les programmes aboutiront à 12 finalistes sélectionnés chacun des programmes d’incubateur et d’accélérateur en lice pour les 4 premiers prix de 20 000 USD chacun pour intensifier leurs opérations.
Critère d’éligibilité
  • Le concours est ouvert aux participants qui peuvent fournir un document d’identification tel qu’un passeport, une carte d’identité nationale ou une carte d’électeur délivrés dans un pays africain et/ou domiciliés dans des pays africains.
  • Les candidats doivent être âgés de 18 ans et plus. La priorité sera donnée aux jeunes (18-35 ans) et aux entreprises de mode dirigées par des femmes.
  • Toutes les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) de la mode ou les entrepreneurs de la mode opérant dans l’écosystème de la mode, y compris, mais sans s’y limiter, la conception et la couture de mode, la conception et la fabrication d’accessoires, la conception textile, l’illustration de mode, la photographie de mode, la mode basée sur la technologie les entreprises et les prestataires de services dont le principal secteur d’intérêt est la mode sont invités à postuler.
Critères de sélection spécifiques
  • Entités commerciales de mode de moins de trois (3) ans, enregistrées ou non enregistrées.
  • Les entreprises de mode ont au moins déployé une preuve de concept, au niveau micro, petit ou moyen.
  • L’application fournit une description claire et détaillée de l’entreprise de mode.
  • Les entités doivent être officiellement enregistrées en tant qu’entreprise dans le pays africain d’opération.
  • L’entreprise de mode / start-up doit être au stade de la croissance (doit exister depuis au moins 3 ans, avoir une traction solide avec des canaux de produits et de vente clairs et une clientèle).

Pour plus d’informations, visitez Programmes d’incubateurs et d’accélérateurs .

Retour haut de page