Association burkinabè de Fundraising

" Le plus important, je crois, c’est d’avoir amené le peuple à avoir confiance en lui-même comprendre que finalement il peut s’asseoir et écrire son développement, écrire son bonheur et dire ce qu’il désire. Et en même temps, sentir quel est le prix à payer pour le bonheur "

Thomas Sankara

Partenaire local du savoir au Sahel

Appel à manifestation d’intérêt pour un partenaire local du savoir au Sahel

Le Fonds mondial pour l’engagement communautaire et la résilience (GCERF), en collaboration avec le Panel de financement régional du Sahel (RFP), a le plaisir d’annoncer un appel à manifestation d’intérêt (EOI) pour les établissements universitaires, les centres de recherche, les groupes de réflexion et les organisations à but non lucratif au Burkina Faso, au Mali, en Mauritanie et au Niger afin de devenir un partenaire local du savoir (LKP) du GCERF par le biais du mécanisme de financement de base (CFM) du GCERF.

Date limite: 24-Jul-2022

Nom du donateur : Fonds mondial pour l’engagement communautaire et la résilience

Montant de la subvention : 500 000 $ à 1 million de dollars

Catégorie : Subvention

URL de référence : https://www.gcerf.org/call-for-expressions-of-interest-sahel-for-local-knowledge-partner/

Domaine(s) d’intérêt

Le LKP assumera une fonction de base dans la programmation sahélienne du GCERF avec l’objectif global de soutenir le portefeuille du GCERF en ce qui concerne le suivi et l’évaluation, la gestion des connaissances et la recherche pour le portefeuille du GCERF au Sahel, en renforçant la production et la consommation de preuves par les parties prenantes internes et externes.

Interventions prioritaires – engagement communautaire résilience..

Les interventions prioritaires identifiées sont les suivantes :

  • Améliorer l’écologie sociale pour créer des conditions propices à la prévention et au renforcement de la résilience :
    • Soutenir le pastoralisme résilient;
    • Soutenir la prévention et la gestion des conflits fonciers ruraux;
    • Soutenir le développement d’opportunités économiques résilientes et décentes par le biais de programmes de fonds renouvelables, de formation professionnelle et de placements professionnels;
    • Soutenir un accès équitable et sensible au genre à la formation professionnelle et au financement d’amorçage;
    • Dialogue inter et intracommunautaire aux niveaux social, religieux et politique.
  • Faciliter la réadaptation, le désengagement et la (ré)intégration menés par la communauté, y compris des personnes qui se désengagent des groupes extrémistes criminels, armés et violents non étatiques :
    • Promouvoir les interactions prosociales;
    • Créer des espaces de désengagement grâce à une sensibilisation communautaire;
    • Améliorer les dynamiques qui entravent la (ré)intégration des communautés déplacées et des anciens combattants ;
    • Fournir un soutien psychosocial et économique aux victimes de l’extrémisme violent.

Renseignements sur le financement

  • GcERF prévoit de signer des accords de subvention avec le LKP d’ici la fin du troisième trimestre de 2022. Le GCERF utilisera le mécanisme de financement de base (CFM) pour fournir la subvention. La subvention devrait être d’environ 750K USD.
  • Les subventions ne dureront pas moins de 36 mois et pas plus de 48 mois.

Capacités – engagement communautaire résilience..

  • Connaissance approfondie des méthodologies et des outils de S&E.
  • Expérience et compétences en matière de renforcement des capacités en matière de S&E (p. ex. animation d’ateliers et mentorat).
  • Expérience de la réalisation de suivis par des tiers et d’évaluations externes, en particulier sur des projets liés à Peace et / ou P / CVE.
  • Compréhension experte des tendances et des défis actuels en matière de P/CVE au Sahel et approches communautaires de la programmation et de la mise en œuvre.
  • Connaissance approfondie du Sahel.
  • Excellentes compétences en Français, en anglais et en langue locale.
  • Capacité de rédiger des rapports concis et de communiquer clairement (y compris la visualisation des résultats et des constatations lorsque cela est possible).
  • Capacité d’interagir avec diverses parties prenantes et clients de manière sensible et efficace.
  • L’expérience de travail avec les organisations de la société civile est extrêmement pertinente.
  • Une expérience de travail avec les gouvernements et les organisations multilatérales similaires au GCERF est un avantage supplémentaire.
  • L’expérience de la publication de rapports (évaluations, recherches) est importante.
  • Présence physique au Sahel à travers l’existence du siège de l’organisation ou des bureaux locaux dans les pays.

Conditions préalables

  • Enregistrement légal approprié du chef de file du consortium dans l’un des quatre pays visés par cet appel.
  • Volonté d’accepter et de remplir le rôle d’un partenaire local du savoir.
  • Pour le bénéficiaire principal, être un organisme sans but lucratif.

Pour plus d’informations, visitez GCERF.

Retour haut de page