Association burkinabè de Fundraising

" Le plus important, je crois, c’est d’avoir amené le peuple à avoir confiance en lui-même comprendre que finalement il peut s’asseoir et écrire son développement, écrire son bonheur et dire ce qu’il désire. Et en même temps, sentir quel est le prix à payer pour le bonheur "

Thomas Sankara

Petites subventions pour les chercheurs africains

Sixième édition du Programme de petites subventions pour les chercheurs africains (SGP VI)

Petites subventions africains. Le Réseau Africain de Recherche sur les Maladies Tropicales Négligées (ARNTD) avec le soutien de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) et la Fondation Bill & Melinda Gates (Fondation Gates), à travers la Coalition pour la Recherche Opérationnelle sur les Maladies Tropicales Négligées (COR-NTD) , recherche des propositions pour la recherche opérationnelle et de mise en œuvre sur les «défis émergents face à la mise en œuvre du programme des maladies tropicales négligées (MTN) en Afrique».

Date limite : 30 septembre 2022

Nom du donateur : Réseau africain de recherche sur les maladies tropicales négligées

Montant de la subvention : 10 000 $ à 100 000 $

Catégorie : Subvention

URL de référence

Domaine(s) d’intérêt

 

Cette sixième édition du Programme de petites subventions (SGP VI) vise à aider les chercheurs africains en début et en milieu/fin de carrière à entreprendre des recherches opérationnelles ou de mise en œuvre alignées sur les objectifs établis dans la Déclaration de Londres sur les maladies tropicales négligées. Le SGP VI comprend deux volets de financement de petites subventions :

  • Petites bourses pour jeunes chercheurs
  • Petites subventions pour les chercheurs à mi-carrière et/ou seniors.
Objectifs

Accroître le leadership, l’implication et la visibilité de l’Afrique dans la recherche opérationnelle et de mise en œuvre des MTN, notamment par un engagement direct avec les programmes nationaux de lutte contre les MTN ;

  • Contribuer à améliorer la capacité de recherche d’un cadre existant de chercheurs africains sur les MTN et à renforcer les institutions de recherche africaines dans le processus en soutenant la recherche opérationnelle et de mise en œuvre sur les MTN qui est d’origine locale et dirigée par des Africains ;
  • Améliorer la communication et la collaboration Sud-Sud entre les chercheurs, les décideurs et les responsables de la mise en œuvre, ainsi que la participation communautaire à la recherche et à l’établissement des programmes ;
  • Offrir aux jeunes chercheurs en herbe la possibilité non seulement d’acquérir de l’expérience en recherche, mais aussi dans la préparation des demandes de subventions et la gestion ;
  • Pour compléter un aspect clairement défini de la recherche en cours ou pour répondre à une nouvelle question liée à la recherche en cours menée par des chercheurs en milieu de carrière/senior ;
  • Encourager un modèle de collaboration Nord-Sud qui favorise l’engagement entre les chercheurs du Sud et leurs programmes de contrôle, et améliore le leadership local et l’appropriation des initiatives et des activités.
Portée
  • Afin d’être considérée pour un financement, la recherche proposée doit être éclairée par les preuves existantes et les lacunes identifiées. Les propositions doivent démontrer un potentiel important pour informer ou développer d’autres activités de recherche.
  • La durée du programme de cette édition est de 10 mois Les candidats doivent donc fournir des preuves claires en indiquant des variables spécifiques qui assureront l’achèvement des projets dans le délai de 10 mois du programme. Les candidatures doivent porter sur les cinq MTN de la chimiothérapie préventive (PC) (filariose lymphatique, onchocercose, helminthiases transmises par le sol, schistosomiase et trachome).

Les propositions éligibles peuvent porter sur :

Recherche de mise en œuvre et/ou opérationnelle visant à améliorer l’efficacité des programmes de lutte contre les MTN. Cela peut inclure :

  • Identifier les facteurs qui entravent la prestation équitable des interventions du programme MTN aux groupes vulnérables.
  • Développer, tester et mettre à l’échelle des solutions pratiques fondées sur des preuves, adaptatives et spécifiques au contexte.
  • Identifier les moyens d’améliorer l’adoption, l’adaptation et l’adoption des stratégies et des outils existants fondés sur des données probantes pour atteindre les objectifs d’élimination et de contrôle.
  • Études pour développer ou valider de nouvelles technologies de diagnostic innovantes pour soutenir la mise en œuvre du programme MTN et l’amélioration des opérations.
Domaines d’intervention Petites subventions africains

Cette édition du Programme de petites subventions comprend plusieurs nouveaux domaines d’intervention :

  • Tester de nouveaux modèles pour la surveillance post-validation ou des stratégies de surveillance intégrées pour le trachome et la filariose lymphatique. À mesure que les programmes de lutte contre les MTN réussissent et réduisent l’administration massive de médicaments, la mise en œuvre de la surveillance dans le cadre du suivi et de l’évaluation des programmes pour s’assurer que les objectifs du programme sont maintenus est devenue une priorité.
  • Développement de solutions évolutives pour l’intégration des services de gestion de la morbidité et de prévention des maladies (MMDP) dans le système de santé national.
  • Développer et tester des stratégies communautaires rentables et évolutives pour la collecte de vecteurs et la xénosurveillance dans les points chauds de l’onchocercose et de la filariose lymphatique.
  • Des solutions testables pour améliorer l’accès équitable aux interventions contre les MTN pour les populations vulnérables (par exemple, les nomades, les groupes dans les zones de conflit, les zones difficiles d’accès, les réfugiés, etc.
Informations sur le financement
  • Financement maximal par bourse : 30 000 USD.
Types de subventions (Petites subventions africains)
  • Spécifique aux candidats aux bourses pour jeunes chercheurs
    1. Doit être un chercheur en début de carrière, défini comme un scientifique biomédical fondamental, un chercheur cliniquement qualifié ou un chercheur en santé publique, qui n’a pas déjà concouru avec succès en tant que chercheur principal pour une subvention de recherche majeure (c’est-à-dire ≥ 200 000 USD).
    2. Doit détenir au moins une maîtrise ou être activement inscrit à des études doctorales. Les candidats titulaires d’un doctorat (par exemple PhD, DrPH, DSc) doivent avoir obtenu leur diplôme il y a moins de cinq ans. Les cliniciens (par exemple, titulaires de MBChB, MBBS, MD, DVM) qui n’ont pas terminé une maîtrise doivent avoir une formation spécialisée (par exemple, adhésion, bourse) ou être en mesure de démontrer une formation / expérience pertinente en recherche.
    3. Ne doit pas occuper actuellement des postes supérieurs au niveau de chargé de cours / professeur adjoint ou équivalent
    4. Doit être en mesure de fournir une preuve écrite de son engagement à fournir le mentorat et la supervision d’un chercheur principal ayant des antécédents et un engagement continu envers la recherche sur les MTN.
  • Spécifique aux candidats aux bourses de recherche en milieu de carrière/sénior
    1. Doit être un chercheur à mi-carrière / senior, défini comme un scientifique biomédical fondamental, un chercheur cliniquement qualifié ou un chercheur en santé publique, qui a déjà concouru avec succès en tant que chercheur principal pour une subvention de recherche majeure, mais qui n’est pas à plus de quinze ans de son plus haut diplôme d’études
    2. Doit être titulaire d’un doctorat (par exemple PhD, DrPH, DSc). Les cliniciens (par exemple, titulaires de MBChB, MBBS, MD, DVM) qui n’ont pas obtenu de doctorat doivent avoir suivi une formation spécialisée (par exemple, Fellowship) ou être en mesure de démontrer une formation pertinente liée à la recherche (par exemple, MSc, MPhil) ou expérience
    3. Doit occuper un poste non inférieur au niveau de maître de conférences / agent scientifique principal ou équivalent
    4. Doit démontrer qu’il a des antécédents et un engagement continu envers la recherche sur les MTN
    5. Doit démontrer que le projet envisagé est un aspect clairement défini de la recherche en cours ou vise à répondre à une nouvelle question liée à la recherche en cours.
Groupe ciblé Petites subventions africains

Cet appel à propositions s’adresse aux chercheurs exceptionnels – en particulier les chercheurs débutants – et aux universitaires basés dans des instituts de recherche ou des universités en Afrique. Les candidats devront démontrer que la recherche ou l’activité proposée est alignée sur les intérêts du pays/programme et a un impact potentiel sur le renforcement des capacités institutionnelles/individuelles. Les petites subventions destinées aux chercheurs juniors et seniors au niveau de la maîtrise ou du doctorat fourniront des subventions allant de 10 000 à 30 000 USD. Les candidatures sont acceptées en anglais, français et portugais. Cependant, les candidats présélectionnés devront soumettre des propositions complètes et des documents supplémentaires en anglais afin d’être éligibles pour le prix.

Critère d’éligibilité Petites subventions africains
  • Doit être actuellement employé ou inscrit en tant qu’étudiant dans un établissement universitaire, de santé ou de recherche en Afrique pendant la durée de la subvention
  • Doit démontrer son engagement envers la recherche liée aux MTN ainsi que les compétences et l’expérience requises pour mener à bien le travail proposé
  • Doit être en mesure de fournir des preuves de résultats de recherche, y compris des publications et / ou des présentations lors de conférences scientifiques
  • Les candidatures sont acceptées de tous les pays africains. Ils encouragent particulièrement les candidatures des pays suivants qui n’ont pas encore eu de candidat : ​​Algérie, Cabo Verde, Comores, Djibouti, Guinée équatoriale, Eswatini, Guinée, Lesotho, Mauritanie, Maurice, Maroc, Niger, Sao Tomé et Principe, Seychelles et Tunisie.
  • Ils encouragent particulièrement les chercheuses à postuler.

Pour plus d’informations, visitez COR-NTD.

 

Retour haut de page