Association burkinabè de Fundraising

" Le plus important, je crois, c’est d’avoir amené le peuple à avoir confiance en lui-même comprendre que finalement il peut s’asseoir et écrire son développement, écrire son bonheur et dire ce qu’il désire. Et en même temps, sentir quel est le prix à payer pour le bonheur "

Thomas Sankara

Le Fonds canadien d’initiatives locales

Contexte

Le Fonds canadien d’initiatives locales  (FCIL) est un fonds unique en son genre, puisque la plupart des projets qu’il finance sont conçus et mis en œuvre par de petites organisations locales de la société civile. Ces organisations comprennent les priorités et les besoins locaux et sont souvent les mieux à même d’y répondre. Cela accentue l’impact global des projets et renforce la mobilisation envers des enjeux d’importance pour la prospérité et le bien-être des communautés locales.

Le FCIL finance environ 600 projets par année. Cela comprend un large éventail d’initiatives, de la formation d’observateurs électoraux locaux à l’amélioration de la résilience des communautés face aux conséquences des changements climatiques, en passant par le soutien à l’inclusion des femmes dans les négociations locales pour la paix.

En soutenant des groupes locaux qui ne seraient pas autrement admissibles au financement offert par de grands bailleurs de fonds, le FCIL aide aussi les organisations de la société civile à s’épanouir et à réussir.

 

Priorités

Les projets du FCIL se concentrent sur des questions telles que :

  • l’égalité des genres et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles;
  • les droits de la personne;
  • la démocratie et la gouvernance;
  • la paix et la sécurité;
  • les actions contre les changements climatiques;
  • la croissance économique.

Le FCIL accorde également du financement modeste à des projets qui visent à répondre à des catastrophes naturelles et à des situations d’urgence humanitaire.

 

Exigences

Parmi les organisations admissibles à présenter une demande de financement du FCIL, on compte :

  • les organisations locales non gouvernementales, communautaires et sans but lucratif;
  • les établissements d’enseignement locaux;
  • les organisations non gouvernementales internationales;
  • les institutions, les organisations et les agences intergouvernementales, multilatérales et régionales;
  • les institutions ou les organismes gouvernementaux à l’échelle municipale, régionale ou nationale du pays bénéficiaire;
  • les organisations non gouvernementales et sans but lucratif canadiennes.

Les organisations locales de la société civile recevront la majeure partie du financement du FCIL. Toutefois, les autres organisations et institutions énumérées peuvent également faire une demande de financement si elles travaillent avec des partenaires locaux sur des projets à l’échelle locale qui cadrent avec les objectifs du FCIL.

Le FCIL cherche constamment à financer des projets novateurs qui soutiennent des changements significatifs dans les communautés à l’étranger.

Appels ouverts

 

Burkina Faso

Le Fonds canadien d’initiatives locales – Burkina Faso (2022)

L’Ambassade du Canada au Burkina Faso est ravie de lancer son appel de propositions annuel pour le Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL).

Description du programme

Le FCIL est un programme conçu pour appuyer des projets à petite échelle et à fort impact dans les pays en développement, qui s’harmonisent avec les priorités thématiques du ministère des Affaires mondiales du Canada. Le programme vise des projets conçus et élaborés principalement par des partenaires locaux. Les projets sont sélectionnés et approuvés par l’ambassade ou le haut-commissariat du Canada concerné. Le FCIL sert également à appuyer les relations bilatérales entre le Canada et les pays bénéficiaires et leurs sociétés civiles, en renforçant les contacts et en appuyant les initiatives locales.

La contribution moyenne du FCIL est de 25 000$ à 35 000$CAN. Consultez le convertisseur de devises pour connaître les équivalents en monnaie locale. Veuillez noter que toutes les contributions sont versées en dollars canadiens, puis converties dans la devise locale.

Présentation d’une demande – Le Fonds canadien d’initiatives locales

  • Tous les projets doivent être terminés entre la date de signature de l’accord de contribution et le 28 février 2023.
  • La date limite de soumission est le lundi 20 juin 2022 à 23 h 59 (GMT). Les demandes soumises après cette date limite ne seront pas prises en considération. Les propositions doivent être soumises par voie électronique à l’adresse électronique suivante : OUAGA@international.gc.ca
  • Seules les propositions utilisant le formulaire de demande désigné et incluant le document budgétaire requis seront prises en considération.
  • Pour de plus amples renseignements sur les types d’activités et les coûts admissibles au financement du FCIL, veuillez consulter la liste des activités et des coûts approuvés par le FCIL.
  • Les propositions doivent être rédigées en français ou en anglais.
  • Les propositions de projet doivent répondre explicitement à toutes les questions du formulaire de demande de projet du FCIL, y compris l’analyse comparative requise entre les genres. Le budget proposé pour le projet devrait résumer les activités proposées et les coûts associés.
  • Un comité de sélection évaluera les demandes en fonction de leur bien-fondé.
  • En raison du grand nombre de postulants, seuls les candidats retenus seront contactés.
  • Formulaire de demande de financement de projet du Fonds canadien d’initiatives locales (FCIL) (.pdf, 249.15KB)
  • Les demandes de projets sont conservées dans les dossiers des missions conformément aux politiques de gestion de l’information d’Affaires Mondiales Canada. 

Organisations admissibles à un financement du FCIL

Les bénéficiaires admissibles sont les suivants :

  • les organismes locaux non gouvernementaux, communautaires et sans but lucratif;
  • les établissements d’enseignement locaux travaillant à la réalisation de projets locaux;
  • les organisations non gouvernementales internationales travaillant à des activités de développement local;
  • les institutions, organisations et organismes internationaux, intergouvernementaux, multilatéraux et régionaux travaillant à des activités locales de développement;
  • les organismes canadiens non gouvernementaux et sans but lucratif travaillant à des activités locales de développement.

La majeure partie du financement accordé au titre du FCIL est destinée à des organismes locaux de la société civile (y compris des organismes non-gouvernementaux) et d’autres institutions à l’échelle locale. D’autres entités, comme les organismes internationaux, intergouvernementaux, multilatéraux et régionaux peuvent aussi être admissibles, à condition qu’elles collaborent avec des partenaires locaux à la réalisation de projets locaux qui s’harmonisent avec les objectifs du FCIL. Le FCIL est toujours à la recherche de projets novateurs à financer, qui obtiennent des résultats mesurables.

Priorités thématiques – Fonds canadien 

Tous les projets doivent s’aligner sur au moins une des priorités thématiques du FCIL.

  • La paix et la sécurité, avec un accent sur la prévention des conflits et la consolidation de la paix.
  • La croissance au service de tous, y compris la promotion des droits économiques des femmes, l’accès à des emplois décents et à l’entrepreneuriat, l’investissement dans les personnes les plus pauvres et vulnérables, et la protection des progrès économiques.

Analyse comparative entre les genres

En 2017, le Canada a adopté la Politique d’aide internationale féministe. Cette politique favorise l’égalité entre les genres et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles en tant que moyens les plus efficaces de réduire la pauvreté et de bâtir un monde plus inclusif, plus pacifique et plus prospère. Conformément à cette politique, l’analyse comparative entre les genres est un élément obligatoire du processus de demande de financement du FCIL. L’objectif de ce changement est d’améliorer les résultats du programme du FCIL en matière d’égalité entre les genres.

Une analyse comparative entre les genres exigera que les candidats :

  • étudient comment les femmes, les filles, les hommes et les garçons sont affectés différemment par le problème que leur projet vise à résoudre, notamment pour s’assurer que le projet ne cause pas de dommages;
  • consultent les femmes et les filles dans l’élaboration de leur proposition de projet ; et
  • s’assurent que ces points de vue éclairent la conception du projet.

Veuillez noter que les consultations peuvent notamment porter sur les éléments suivants : parler aux femmes et aux filles d’une communauté locale; aux femmes et à d’autres personnes qui travaillent pour des organisations de la société civile œuvrant au sein de la communauté locale; et  aux hommes et aux femmes décideurs et initiateurs de changements qui ont une connaissance de la communauté locale.

L’achèvement inadéquat de l’analyse comparative entre les genres peut avoir une incidence sur l’examen de votre proposition.

Frais admissibles

Les frais suivants sont admissibles au financement au titre du FCIL :

  • Comptabilité;
  • Conférences et autres activités;
  • Coûts liés à l’éducation civique;
  • Coûts salariaux, y compris les allocations, liés au projet;
  • Création de sites Web et frais connexes;
  • Défense des intérêts et lobbying;
  • Dépenses en capital ou frais d’exploitation liés à la location ou à l’achat d’un immeuble ou d’une infrastructure;
  • Évaluation environnementale;
  • Formation et renforcement des capacités;
  • Frais administratifs et généraux propres au projet (les frais généraux ne devraient pas dépasser 15 % de la contribution totale du FCIL);
  • Frais de déplacement dans le pays, en fonction du plus bas tarif disponible, sans dépasser le plein tarif en classe économique;
  • Frais divers nécessaires au projet;
  • Frais d’installation, d’entretien, d’expédition et de transport, y compris le carburant, les ordinateurs et les appareils de communication;
  • Frais liés à l’accueil, sauf les boissons alcoolisées;
  • Frais médicaux;
  • Frais liés à la location d’installations ;
  • Frais liés à la location et/ou à l’achat d’équipement (uniquement lorsque l’achat est nécessaire pour atteindre les objectifs du projet, qu’il présente un bon rapport qualité-prix et que le bénéficiaire a mis en place un plan d’entretien solide pour assurer la durabilité de l’équipement);
  • Prêt ou location de véhicules;
  • Publication;
  • Radiodiffusion et télédiffusion;
  • Recherches;
  • Sécurité;
  • Sensibilisation, communication et diffusion de l’information;
  • Services juridiques;
  • Services reçus par les bénéficiaires;
  • Traduction et interprétation;
  • Utilisation, installation ou entretien de véhicules ou de matériel.

Les frais suivants ne sont pas admissibles au financement au titre du FCIL :

  • les technologies et installations nucléaires;
  • l’aide aux organisations militaires ou paramilitaires;
  • les cadeaux;
  • l’acquisition d’articles de luxe;
  • l’appui financier direct à un gouvernement;
  • le financement d’amorçage et/ou la microfinance;
  • le financement des activités de base ou les frais récurrents d’une organisation.
  • les dépenses engagées avant la signature de l’accord de contribution ou après son expiration.

Pour plus d’informations 

Retour haut de page