Association burkinabè de Fundraising

" Le plus important, je crois, c’est d’avoir amené le peuple à avoir confiance en lui-même comprendre que finalement il peut s’asseoir et écrire son développement, écrire son bonheur et dire ce qu’il désire. Et en même temps, sentir quel est le prix à payer pour le bonheur "

Thomas Sankara

Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes

Le Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies sollicite des propositions d’initiatives menées par la société civile pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles victimes de formes croisées de discrimination dans tous les contextes, y compris dans les crises prolongées et sans s’y limiter.

Dates importantes :

Date limite: 11-Jan-2023

Nom du donateur:Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies

Taille de la subvention : 500 000 $ à 1 million de dollars

Catégorie:Subvention

URL de référence :https://untf.unwomen.org/en/grant-giving/call-for-proposals/application-

Domaine(s) d’intérêt prioritaire(s)

L’objectif du Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies est de « veiller à ce qu’un plus grand nombre de femmes et de filles, en particulier les plus marginalisées et celles qui subissent des formes croisées de discrimination, puissent exercer leur droit fondamental de vivre une vie exempte de toute forme de violence » grâce à des initiatives qui :

  • Améliorer l’accès des femmes et des filles à des services multisectoriels essentiels, spécialisés, sûrs et adéquats
  • Améliorer la prévention de la violence à l’égard des femmes et des femmes en modifiant les comportements, les pratiques et les attitudes
  • Accroître l’efficacité de la législation, des politiques, des plans d’action nationaux et des systèmes de responsabilisation pour prévenir et mettre fin à la violence à l’égard des femmes et à la violence à l’égard des femmes.
Priorités
  • Dans le cadre de cet appel, ils accorderont la priorité aux demandes des types d’organisations suivants :
    • Les organisations de défense des droits des femmes (WRO), pleinement conscientes d’être la force motrice du programme de lutte contre la violence à l’égard des femmes et des mouvements féministes, ainsi que d’être à l’avant-garde du travail de l’EVAW/G, atteignant directement les femmes et les filles survivantes et celles qui sont les plus exposées au risque d’exclusion et de marginalisation.
    • Les OSC/ORR dirigées par et pour les femmes et les filles marginalisées (p. ex., dirigées par des mandants), qui possèdent des connaissances spécialisées, une expertise et une expérience éprouvée de travail avec les femmes et les filles confrontées ou à risque de violence, en particulier les organisations dirigées par des survivantes. Les organisations dirigées et centrées sur les filles sont également particulièrement encouragées à postuler.
    • Les OSC/ORR ayant une portée locale ou communautaire qui sont les mieux placées pour répondre aux besoins des femmes et des filles dans leurs contextes, notamment par la collaboration et des partenariats équitables. Les candidatures d’organisations qui ne sont pas locales (mais qui répondent à d’autres critères) sont toujours les bienvenues si la proposition comprend un partenariat équitable avec des organisations locales de défense des droits des femmes ou des groupes dirigés par des électeurs pour un plus grand impact ou une plus grande portée communautaire. La proposition doit démontrer comment le partenariat assurera un équilibre de pouvoir équitable qui habilite les groupes communautaires / locaux et les OSC / WRO.
Renseignements sur le financement
  • Toutes les organisations de la société civile peuvent demander une subvention comprise entre 150 001 et 1 000 000 USD.
Résultats
  • Dans ce cadre général, le Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies accueille favorablement les propositions d’initiatives qui contribuent à un ou plusieurs de ses trois domaines de résultats stratégiques :
    • Amélioration de l’accès des femmes et des filles à des services multisectoriels essentiels, spécialisés, sûrs et adéquats
    • Amélioration de la prévention de la violence à l’égard des femmes et des femmes grâce à des changements de comportements, de pratiques et d’attitudes
    • Efficacité accrue de la législation, des politiques, des plans d’action nationaux et des systèmes de responsabilisation pour prévenir et mettre fin à la violence à l’égard des femmes et aux filles.
Critères d’admissibilité
  • Le demandeur doit mettre en œuvre un projet dans un minimum d’un et un maximum de trois des pays et/ou territoires figurant sur la liste de l’aide publique au développement (APD) du Comité d’aide publique au développement (CAD) de l’Organisation de coopération et d’aide au développement économiques (CAD).
  • Le demandeur doit être une entité légalement enregistrée. Le demandeur principal ou au moins un de ses partenaires de mise en œuvre doit être légalement enregistré et/ou opérer dans le pays ou territoire de mise en œuvre du projet. Nous exigeons que les documents d’enregistrement légaux du demandeur principal soient soumis avec la demande.
  • Les organisations proposant des projets multi-pays doivent également démontrer qu’elles-mêmes ou leurs partenaires nationaux de co-mise en œuvre sont légalement enregistrés dans chacun des pays (ou territoires) de mise en œuvre et comment leurs projets contribuent au renforcement des réseaux, coalitions et mouvements féministes inclusifs.
Inéligible
  • Les personnes suivantes ne sont PAS admissibles à présenter une demande de subvention :
    • Organisations proposant des interventions dans un pays ne figurant pas sur la liste des bénéficiaires de l’APD du CAD de l’OCDE
    • Organisations dont le travail et l’énoncé de mission/vision ne mettent pas explicitement l’accent sur l’égalité des genres et l’élimination de la violence à l’égard des femmes et/ou des filles et ne mentionnent pas explicitement
    • Les organisations qui n’ont pas de statut juridique (et n’opèrent pas) dans le pays ou le territoire de mise en œuvre, pas plus qu’aucun de ses partenaires de mise en œuvre
    • Organismes ou institutions gouvernementaux
    • Agences des Nations Unies ou équipes de pays des Nations Unies
    • Particuliers
    • Entités du secteur privé
    • Organisations mettant actuellement en œuvre une subvention du Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies (à moins qu’elle ne prenne fin avant mars 2023).

Pour plus d’informations, visitezONU Femmes.

Retour haut de page