Accueil » Appels d’offres » Appel aux innovateurs : Santé et bien-être

Appel aux innovateurs : Santé et bien-être

Deadline Date: 08-Nov-2021

Nom du donateur : Coopen

Montant de la subvention : de 10 000 $ à 100 000 $

Catégorie : Subvention

URL de référence


Le Coopen a lancé un Appel à Innovateurs pour des solutions innovantes dans le domaine de la bonne santé et du bien-être à mettre en œuvre dans des environnements à risque avec des ressources limitées.


Ils soutiennent le développement de services de santé numériques innovants, en mettant l’accent sur les plateformes mobiles ainsi que sur l’éducation et le renforcement des capacités du personnel médical et de la santé.
Informations sur le financement Santé et bien-être
  • Les Fondations verseront une contribution jusqu’à un maximum de 90 000 EUR (quatre-vingt-dix mille/00) pour chaque projet lancé.
  • La contribution sera allouée pour couvrir les coûts encourus par le(s) OSC (par exemple les heures-homme de l’équipe impliquée) et les Innovateurs (par exemple les coûts de mise en œuvre du projet pilote) et pour acheter des services fonctionnels à la mise en œuvre sur le terrain du projet .
Activités
Pour l’Appel à Innovateurs – Santé et Bien-être, les défis qui ont émergé et quelques exemples (non exhaustifs) des domaines d’activité sont donnés ci-dessous. Les exemples visent à faciliter l’identification des Innovateurs dans les défis couverts par l’Appel :
  • Favoriser la formation du personnel médical et soignant qualifié : Favoriser la formation du personnel médical et soignant, améliorer la rétention des opérateurs locaux formés au cours des projets, assurer la stabilité et la continuité des projets de coopération qui consacrent du temps et des ressources à leur développement :
    • Systèmes, solutions et plateformes pour assurer la formation du personnel médical et de santé et mettre en œuvre les procédures appropriées ;
    • Systèmes et outils pour gérer l’apprentissage et la surveillance à distance, également dans des contextes sans connexion Internet.
  • Instruments et dispositifs médicaux plus efficaces : Innovation technologique pour obtenir des instruments et dispositifs médicaux plus efficaces pour le traitement des patients :
    • Techniques pour produire des instruments plus efficaces pour le traitement des patients atteints de troubles mentaux;
    • Solutions et instruments pour l’accès au traitement et la prise en charge efficace des patients atteints de troubles mentaux.
  • Maintenance des équipements et instruments médicaux : Innovation technologique pour une utilisation et une maintenance améliorées et plus efficaces des équipements et instruments médicaux sur les territoires :
    • Instruments et procédures pour contrôler l’équipement médical et pour produire des pièces de rechange et des pièces d’équipement, à faible coût et en peu de temps, grâce à l’impression 3D ou d’autres technologies ;
    • Techniques et systèmes innovants pour assurer la bonne utilisation de l’équipement par le personnel local non formé, rendant les instructions et les procédures accessibles autrement que par des manuels papier, y compris via une formation spécifique à distance.
  • Construction d’environnements et d’infrastructures de santé : Innovation technologique pour améliorer la construction d’environnements et d’infrastructures de santé, y compris dans le domaine chirurgical (ex : blocs opératoires, services de radiologie, services ambulatoires) :
    • Matériaux et systèmes technologiquement avancés pour la construction d’environnements et d’infrastructures de soins de santé, qui peuvent être aseptisés et répondre aux exigences techniques
    • exigences même dans des situations de rareté des ressources énergétiques et de conditions météorologiques difficiles ;
    • Systèmes et outils pour la création et la maintenance d’environnements de soins à développer dans le respect des protocoles médico-scientifiques et des normes d’hygiène les plus élevées dans le domaine chirurgical.
  • Collecter et organiser les données cliniques : Innovation technologique pour collecter et organiser les données cliniques des patients de manière systématique et structurée, compte tenu de la difficile présence simultanée de différentes bases de données appartenant à différentes institutions qui coexistent dans les territoires :
    • Techniques et outils de collecte, de transmission et de mise à jour numérique des données (par exemple, naissances, vaccinations) grâce à des dispositifs conviviaux pouvant être adoptés par du personnel ayant peu de compétences technologiques ;
    • Techniques et solutions numériques pour collecter et suivre les données de gestion des patients, les données administratives et de gestion, sur le long terme dans les établissements de santé, avec également la contribution des patients visitant l’établissement ;
    • Collecte et transmission de données à des fins de recherche, de télésurveillance et de télémédecine dans le but de soutenir à distance les compétences du personnel soignant local
  • Accès aux soins et communication : Innovation technologique et numérique pour faciliter l’accès aux soins et assurer un flux de communication fluide entre les patients, les communautés et les acteurs du système de santé :
    • Des solutions et des outils pour accompagner des cibles spécifiques, y compris les patients atteints de maladies chroniques et nécessitant un suivi, également avec des solutions à domicile ;
    • Des solutions pour activer des canaux de communication à long terme entre les patients et les établissements de santé, y compris avec les patients des points chauds, avec la possibilité de développer du matériel d’information convivial ;
    • Des solutions pour fournir des informations sur les services et les installations disponibles pour les communautés vivant dans des zones difficiles d’accès, ainsi que pour améliorer l’accès aux services d’accouchement prénatal et assisté.
  • Prévention dans les communautés locales et les groupes vulnérables ; Innovation technologique pour promouvoir la prévention dans les communautés locales, avec une attention particulière au groupe mère/enfant, compte tenu de la résistance culturelle possible des bénéficiaires :
    • Des solutions numériques pour fournir des informations et un accompagnement à distance sur les sujets liés à la maternité (grossesse, post-partum, vaccinations, puériculture, nutrition) ;
    • Des solutions numériques accessibles aux communautés les plus reculées pour une bonne information sur les pratiques d’hygiène et pour sensibiliser sur le thème des troubles mentaux et assurer l’accès au traitement relatif ;
    • Des solutions, y compris des solutions low-tech, pour promouvoir la prévention des maladies et des situations à risque en faveur des groupes vulnérables.
Participation Requirements Santé et bien-être
L’appel s’adresse aux innovateurs ayant des projets qui, à la date de soumission de la candidature :
  • Sont basées sur des initiatives et/ou des technologies avec un TRL -Technology Readiness Level entre 3 et 6, programme de travail 2014-2015 de la Commission européenne ;
  • Les organisations africaines qui ont des activités en cours dans l’un des pays suivants : Burkina Faso, Éthiopie, Kenya, Mali, Niger, Rwanda, Sénégal ou Ouganda ;
  • Organisations italiennes disposées à opérer dans l’un des pays suivants : Burkina Faso, Éthiopie, Kenya, Sénégal, Ouganda.
Pour plus d’informations, visitez Coopen .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :